Blogue

ON NE S’IMPROVISE PAS AGENT IMMOBILIER…UNE HISTOIRE VRAIE…

Par: David Tardif, Athlète d’endurance et Courtier Immobilier.

 

Comme mentionné dans notre blogue « Pourquoi faire affaire avec un courtier immobilier », les consommateurs d’aujourd’hui sont mieux informés grâce à Internet. Ils ont accès à une multitude d’outils pour se faciliter la vie, d’où l’expression « GOOGLE IT » !

En deux temps trois mouvements, il est possible de mettre sa propriété en vente sans vraiment avoir de grandes connaissances en immobilier. On peut soi-même promouvoir les images de notre cuisine fraîchement rénovée avec un iPhone et y ajouter des filtres afin de les rendre encore plus attrayantes pour de futurs acheteurs potentiels.

Adieu les pancartes « à vendre par le propriétaire », que nos parents achetaient à la quincaillerie du coin où ils y écrivaient leur numéro de téléphone au gros feutre noir. Aujourd’hui, l’Internet et les réseaux sociaux ont acquis une place centrale dans notre vie quotidienne.

Plusieurs sont d’avis que pour vendre sa propriété, il ne suffit que de sortir son grand vocabulaire afin d’écrire un descriptif parfait de sa demeure, de l’afficher sur les sites de recherches, de partager sur les réseaux sociaux et le tour est joué ! Et pourtant, lors d’un mal de dents, personne ne court sortir ses pinces afin de procéder à une extraction… S’il est si simple et à la portée de tous de vendre sa propriété, quelle est la pertinence d’un courtier immobilier ?

Laissez-moi vous partager une histoire vécue récemment  !

En septembre 2018, un jeune professionnel décide de mettre en vente son superbe condo sans utiliser un courtier immobilier. Le produit est unique, situé dans un quartier convoité et rénové au goût du jour. Bien qu’il demande un prix ambitieux, un peu à l’aveuglette afin de tester le marché, la rareté et la loi de l’offre et de la demande jouent en sa faveur. Jusqu’ici, tout va bien ! 

Au même moment, notre équipe obtient le contrat de vente de l’unité située sous celle du jeune professionnel. Drôle de hasard ! Basée sur une analyse approfondie du marché et des propriétés comparables, notre équipe suggère à notre client un prix X afin de maximiser la vente et d’y arriver rapidement. 

Une visite libre est organisée afin de promouvoir le condo et des dizaines d’acheteurs potentiels se présentent. En moins de 72 heures, nous notre client reçoit trois offres d’achat, dont une provenant du même jeune professionnel de l’étage supérieur. Pour son achat, il est représenté par un courtier immobilier, car il est conscient de la plus-value que cela lui apportera dans une transaction d’achat. Son courtier immobilier est là afin de bien le conseiller et pour présenter une offre qui reflète la réalité du marché actuel et ainsi augmenter ses chances d’avoir l’offre qui sera retenue… comme il est bien conseillé, c’est l’offre que notre client retient. 

Le seul bémol dans l’offre qu’il a déposée, c’est la condition de vente de son condo actuel qu’il tente de vendre par lui-même. Nous lui accordons un délai de 10 jours afin de réaliser cette condition, sinon notre client passera à une autre offre. 

En septembre 2018, un jeune professionnel décide de mettre en vente son superbe condo sans utiliser un courtier immobilier…

Cependant, nous avons une bonne nouvelle pour le jeune professionnel, notre équipe a le client parfait pour son condo. Un couple préqualifié avec une mise de fonds exceptionnelle de 200 000 $. Quoi demander de mieux ? 

Un membre de notre équipe s’empresse de faire visiter l’unité en question à nos clients et c’est le coup de foudre ! Ils adorent la propriété ! Alors, nous rédigeons une offre supérieure au prix souhaité, et ce, avec des conditions plus qu’avantageuses. 

C’est une offre qu’il ne peut refuser ! N’étant pas régi par aucune règle, et désirant tester ses talents de négociateur, il nous demande de bonifier notre offre d’achat puisqu’il a reçu une autre offre supérieure. Après discussions avec nos clients, nous restons sur notre position initiale puisque le prix offert est plus qu’acceptable dans le contexte du marché actuel, alors il accepte l’offre de l’autre acheteur. Hélas ! Notre jeune professionnel avait oublié de prendre en considération quelques détails importants avant d’accepter cette offre :

1)      Les acheteurs n’avaient pas de préqualification bancaire ;

2)      La mise de fonds provenait d’un compte outre-mer ;

3) Le vendeur n’avait pas les documents de copropriété nécessaires à fournir aux acheteurs, afin qu’ils puissent prendre connaissance de tous les états financiers ainsi que des procès-verbaux du bâtiment ;

De plus, il a refusé notre offre au lieu de la mettre en 2e rang, une erreur magistrale. Un courtier immobilier lui aurait conseillé autrement, ce qui lui aurait évité bien des problèmes…

Après 10 jours, notre jeune professionnel apprend que ses acheteurs ont été refusés par deux institutions financières et qu’ils sont incapables d’obtenir un financement pour l’achat de sa propriété. Par le fait même, il se retrouve incapable de remplir la condition d’avoir vendu dans le délai prescrit. Il se tourne vers nous afin d’accepter l’offre de nos clients, mais ces derniers ont déjà trouvés quelque chose d’autre ailleurs. Pas de chance pour lui, nos clients vendeurs eux, acceptent une autre offre présentée par un courtier immobilier avec des clients préqualifiés. Une mauvaise journée pour le jeune professionnel, il se retrouve sans acheteurs pour son condo et il perd la chance d’acheter la propriété qu’il convoitait… !

La morale de cette histoire…

Bien que le jeune professionnel ait voulu encaisser plus d’argent en vendant par lui-même, il n’avait pas l’expertise requise pour sortir gagnant d’une situation d’offres multiples avec des délais serrés à respecter. Plusieurs erreurs auraient pu être évitées avec l’accompagnement d’un courtier immobilier. Il faut savoir qu’au-delà du prix offert, les conditions s’avèrent être l’aspect le plus important dans une transaction immobilière. Demandez-vous, est-ce que la commission du courtier immobilier aurait été chère payer dans un tel contexte ?

La prochaine fois que l’idée de vendre par vous-même vous interpellera, rappelez-vous de l’histoire malheureuse de notre jeune professionnel. 

Bien qu’il soit facile de tenter de vendre une propriété par soi-même, que ferez-vous quand les choses se compliqueront ? Faire affaire avec un courtier immobilier c’est un investissement, car son travail sera de tirer le maximum de profit lors de la vente de votre propriété. Un courtier immobilier, c’est avant tout la paix d’esprit. 

Avant de prendre la décision de vous lancer comme pseudo-courtier immobilier, évaluer toutes les options qui s’offrent à vous. L’Équipe Tardif saura s’adapter à vos besoins en vous faisant gagner sur toute la ligne : L’Équipe Tardif avec vous jusqu’au bout !